En plus d’instruire et de qualifier, l’école est un milieu de vie où les élèves interagissent et vivent plusieurs situations qui sont des occasions d’apprendre à vivre en société : amitiés, relations amoureuses, relations égalitaires.

À partir de la puberté, certains jeunes peuvent préférer discuter de sexualité avec leurs amis ou avec des adultes de l’école en qui ils ont confiance plutôt qu’avec leurs parents.

Il est possible que certains parents soient même embarrassés et aient de la difficulté à aborder le sujet avec leur enfant.

 

Chaque jour, des événements liés à la sexualité des élèves surviennent en milieu scolaire. En voici l’histoire d’une adolescente de 15 ans en classe de troisième dans un collège public qui est tomber en enceinte…:

« J’étais une élève brillante, un modèle, tous les profs parlent de mon comportement exemplaire à l’école j’étais aimé par tout le monde que ça soit dans mon quartier qu’à l’école.

OUI j’étais cette jeune fille brillante et aimer jusqu’au jour ou je suis tombé enceinte, oui enceinte en classe de 3ie .

 

Tous à commencé par une mauvaise fréquentation j’étais ami avec adja et Binta ont été ensemble tout le temps .
Un jour elles m’ont présenté à un gars doudou, il faisait la classe de terminale dans un lycée non loin de mon établissement, il m’aidait dans mes révisions et il en a profité pour me demander que l’on sort ensemble et j’ai accepté .
Lors d’une soirée dansante organisée par l’école à l’occasion de nos journées culturelles, j’ai eu des relations sexuelles non protégé avec Doudou dans les toilettes de la boîte de nuit où était organisée la soie disante school party.

Après quelques jours j’etais malade très souvent d’ailleurs jusqu’à jour ma mère ma amener à L’hôpital pour une consultation, après quelques analyses, la sage-femme ma dit que j’etais enceinte de 3 semaines et la c’etais le KAO ma mère n’en revenais pas et la seule chose qu’elle m’a dite c’est comment ta put nous faire ça .

C’est là que tous mes problèmes ont commencé je ne pouvais plus suivre les cours à cause des revers stigmatisant de mes camarades et de mes absences répétitives .À deux jours du BFEM j’ai accouché d’un garçon oui au moment où mes camarades se rendent à l’école pour faire leurs examens j’étais couché sur un lit D’hôpital car mon cas était critique il fallait me garder à l’osto pendant des semaines vues mon âge et les complications que j’ai eues durant mon accouchement, j’ai même failli perdre la vie en donnant la vie.
Aujourd’hui je suis marié à Doudou par force car nos parents ont voulu sceller notre union et on n’avait pas le choix.
et je vends des légumes devant chez moi et Doudou est mécanicien dans un garage qui appartient à son oncle.

 

A causes de cette erreur tous nos rêves se sont envolé ,moi qui voulaient devenir médecin me voila aujourd’hui femme au foyer vendeuse de légumes. »

 

l’histoire de cette adolescente montre à quel point les élèves sénégalaises sont vulnérables face aux grossesses précoces, les IST/SIDA…

La question qui se pose:l’école est tel un lieu d’éducation, qui inculque des valeurs…ou un lieu de déperdition?

Bassirou GASSAMA

bassirougass@gmail.com

 

 

 

Publicités

Préservatif : mode d’emploi

  1. Déchirer la pochette qui contient le préservatif avec ses doigts.
    Ne pas employer d’objet qui pourrait le perforer, comme des ciseaux.
  2. Enlever le préservatif de sa pochette en veillant à ne pas l’abîmer avec ses ongles, des bijoux ou ses dents par exemple.
  3. Poser le préservatif, encore enroulé, dans le bon sens sur le bout du pénis en Érection
Phénomène physiologique dans lequel le pénis devient ferme et élargi. L’érection pénienne est le résultat d’une interaction complexe de facteurs endocrines, psychologiques, neurologiques et(…)

« >érection : il doit pouvoir se dérouler vers le bas.

  • En même temps, pincer le réservoir avec ses doigts pour en chasser l’air.
  • Dérouler le préservatif le long du pénis jusqu’à sa base.
  • Mode_Emploi_preservatif_ho
    Le préservatif s’enlève directement après l’Éjaculation

    Expulsion d’un liquide biologique (sperme), à l’approche ou au moment de l’orgasme lors d’un rapport sexuel, d’une masturbation,…

    « >éjaculation, en le serrant à la base pour éviter qu’il ne glisse du pénis tout en étant encore à l’intérieur du vagin.

    Fermer le préservatif avec un nœud et le jeter.

     

    Comment être sûr qu’il est bien mis ?

    • Le préservatif ne glisse pas et reste en place sur le pénis en érection.
    • Il est déroulé jusqu’à la base du pénis de manière uniforme.
    • Le réservoir du haut ne contient pas d’air.

    Attention ! N’utilisez pas le préservatif et prenez-en un autre si :

    • l’emballage est endommagé
    • la date de péremption est dépassée
    • la pochette n’est pas marquée de la norme
      « CE »
    • les conditions de conservation étaient mauvaises : dans la chaleur, la lumière, le soleil ou l’humidité
    • il est resté compressé longtemps dans une poche, un portefeuille…
    • vous l’avez placé à l’envers
    • vous l’avez trop déroulé et vous ne parvenez plus à l’enfiler correctement sur le pénis

    Rappelons que le préservatif est à usage unique : il faut en utiliser un nouveau lors de chaque rapport et entre chaque pénétration.

    Dois-je utiliser du lubrifiant avec le préservatif ?

    Les préservatifs possèdent très souvent une couche de lubrifiant pour le confort et la sécurité des partenaires. Il ne faut pas hésiter à en employer en complément si cela améliore le rapport, à condition qu’il soit à base d’eau.

    A proscrire : les lubrifiants gras comme la vaseline, l’huile, les crèmes corporelles ou le beurre qui peuvent fragiliser le préservatif ! On trouve des gels intimes compatibles avec les préservatifs en pharmacie et dans les grands magasins. Les spermicides peuvent également servir de lubrifiant vaginal.

    Puis-je mettre 2 préservatifs l’un sur l’autre ?

    Non, cette pratique ne sert à rien et augmente même les risques de déchirure à cause des frottements plus importants.

    Peut-il me gêner ?

    Le préservatif peut gêner le déroulement du rapport sexuel, car il oblige les partenaires à interrompre leurs ébats avant la pénétration. D’où l’importance de s’entraîner à le mettre correctement avant le moment décisif !

    Normalement, on ne le sent pas pendant le rapport. Cependant, n’hésitez pas à utiliser un gel lubrifiant à base d’eau pour plus de confort.

    source: www.gynandco.fr